Quel est le temps de conservation d'un biberon ? - Élhée

Quel est le temps de conservation d'un biberon ?

Le temps de conservation d’un biberon est une préoccupation majeure chez les parents soucieux du bien-être de leur bébé. 


Dans cet article, nous abordons les raisons pour lesquelles il est fondamental de conserver correctement le biberon non consommé par votre bébé, et dans quelles mesures cela est possible. Vous découvrirez les temps de conservation à respecter absolument pour garantir la santé de votre chérubin.


Notre objectif : alerter les parents sur les risques potentiels associés à des temps de conservation inappropriés. Nous vous présenterons pour cela les signes les plus évidents d’une détérioration de la qualité du lait en cas de mauvaise conservation.

 

SOMMAIRE :

 

Comment conserver un biberon dans les règles de l’art ?


Il est compréhensible que de nombreux parents cherchent à éviter le gaspillage en conservant les biberons non consommés de leur bébé. Que ce soit pour répondre à un appétit fluctuant, minimiser les dépenses ou simplement gagner du temps lors des prochaines préparations, la conservation peut sembler être une solution pratique. 


Cependant, il est essentiel de noter qu'il est possible de conserver le contenu non bu par votre enfant, à une condition : le lait doit être du lait maternel frais et non décongelé !


Exit, donc, les biberons de lait infantile qui ne peuvent être conservés plus d’une heure après leur préparation.


Quel est le temps de conservation d'un biberon de lait maternel (non décongelé) ?


À température ambiante, le lait maternel peut être conservé pendant environ quatre heures


Pour une conservation plus longue, il est recommandé de placer votre biberon de lait au réfrigérateur, où il peut rester propre à la consommation pendant une durée plus étendue.


Au réfrigérateur

À température ambiante

Lait maternel frais

Jusqu’à 7 jours maximum 

(Entre 1 et 4 °C)

Environ 4 heures

Lait maternel décongelé

24 heures maximum

(Ne pas recongeler)

À consommer immédiatement



Les parents actifs et mobiles peuvent se demander comment conserver les biberons lors de leurs déplacements. Investir dans un sac isotherme spécialement conçu pour le transport de biberons peut être une solution pratique. Cela permet de maintenir la température du lait maternel et d’assurer sa fraîcheur même en voyage ! 


Lire aussi : Voyager avec bébé : comment organiser des vacances easy-peasy  


La matière du biberon influe-t-elle sur leur temps de conservation ?


Bien que des études formelles n'aient pas catégoriquement établi un lien entre la matière du biberon et le temps de conservation, il est important de considérer certains aspects. 


Conserver le lait maternel trop longtemps dans un biberon en plastique peut augmenter le risque de diffusion de micro et nanoparticules plastiques dans le lait. 


Chez Elhée, nous recommandons ainsi de privilégier nos biberons en silicone de grade médical pour les repas de votre enfant. Cette matière innovante ne présente aucun risque pour la santé de votre tout-petit. Le lait non bu et stocké pour une tétée ultérieure peut être réchauffé au micro-onde (lien à faire vers article micro onde) sans risque. 


4 signes qui prouvent que le temps de conservation du biberon n'a pas été respecté ! 


Si un biberon n'a pas été conservé dans les temps recommandés, il présentera des signes de détérioration de sa qualité. Ces signes sont à prendre très au sérieux ! Ils indiquent que le lait est devenu impropre à la consommation. Si vous avez un doute sur le lait contenu dans le biberon de votre bébé, jetez-le. 🚮

 

Une odeur anormale


L'un des signes les plus évidents de la détérioration du lait maternel est son odeur particulière et désagréable. Le lait développera une odeur aigre ou rance. Si vous la percevez lors de l'ouverture du biberon, ne donnez pas ce dernier à votre bébé.


Chez certaines femmes, le lait maternel exprimé peut développer une odeur légèrement désagréable, rappelant parfois celle du vomi, après quelques heures ou lors de la décongélation


Cela est généralement attribué à la présence de lipases, des enzymes naturelles qui décomposent les graisses dans le lait. Cette odeur, bien que déconcertante, n’empêche pas votre lait de demeurer parfaitement comestible. 🥛



Le saviez-vous ? 

Pour atténuer l'impact des lipases, 

Il suffit de réchauffer le lait à une température d'environ 60 °C.

 

Un changement de couleur 

Un autre indicateur clé de la détérioration du lait est un changement dans la couleur. Un lait frais a généralement une teinte blanche ou bleuâtre, parfois jaunâtre. Mais s'il prend une teinte brunâtre, cela peut indiquer qu’il n’est plus consommable. 


À noter que selon les femmes et ce qu’elles auront elles-mêmes consommé, le lait maternel aura une couleur différente. Sa texture et sa coloration varient d’ailleurs au fil de la tétée ; transparent et bleuté en début d’expression, il tend à s’épaissir et devenir jaune crème en fin de repas. 

 

Une texture modifiée 


Le lait maternel correctement conservé a une texture lisse et parfaitement homogène. Si vous observez des grumeaux, des particules ou une texture inhabituelle persistante à l’issue de l'agitation du biberon, cela peut être le signe que le lait a subi des changements indésirables.


Il est bon de préciser qu’après son expression, le lait maternel subit naturellement une séparation, avec la montée du gras. Cela est tout à fait normal ! Votre lait reste parfaitement propre à la consommation. La proportion de gras peut différer à chaque expression et varier d'une mère à l'autre. L'aspect du lait maternel exprimé est unique, différent de celui du lait de vache ou des préparations commerciales pour nourrissons. 

 

Un goût altéré 


Bien que le goût de votre lait maternel puisse varier en fonction de votre alimentation, un goût nettement altéré peut être le signe que lait n’est plus consommable. Si le lait a un goût aigre ou acide, il est recommandé de ne pas le donner à votre bébé. Notez que les lipases peuvent, là encore, s’avérer à l’origine d’une modification du goût du lait sans que cela ne marque sa non-consommabilité.


Pour conclure


  • Une bonne conservation des biberons de lait maternel permet d’assurer la sécurité et le bien-être de votre bébé. Comprendre et appliquer les principes de conservation énoncés dans cet article vous offre la possibilité d’éviter le gaspillage et de garantir la qualité nutritionnelle du lait maternel donné à votre enfant.

  • La matière du biberon influence potentiellement le temps de conservation. Nous recommandons d'opter pour des biberons en silicone de grade médical, une option sûre et innovante évitant la génération de particules plastiques dans le lait lors de sa conservation au réfrigérateur. 

  • Bien que le respect des règles de conservation soit présent, il convient de rester attentif aux éventuels signes de détérioration du lait que nous avons évoqués. 

  • Pour connaître le temps de conservation d’un biberon de lait maternel, référez-vous au tableau plus haut. 
Back to blog
  • Comment coucher bébé en toute sécurité dans son lit ou pour la sieste ? - Élhée

    How to put your baby safely to bed or for a nap?

    Baby's sleep is one of the biggest concerns of young parents. Also, to know how to put your baby to sleep safely, remember this: on his back and flat. For...

    How to put your baby safely to bed or for a nap?

    Baby's sleep is one of the biggest concerns of young parents. Also, to know how to put your baby to sleep safely, remember this: on his back and flat. For...

  • Faut-il donner le biberon chaud ou froid ? - Élhée

    Faut-il donner le biberon chaud ou froid ?

    La température du biberon pour les bébés peut souvent poser question aux jeunes parents. Faut-il donner le biberon chaud, froid, à température ambiante ?  Et derrière ces différents qualificatifs, quelle...

    Faut-il donner le biberon chaud ou froid ?

    La température du biberon pour les bébés peut souvent poser question aux jeunes parents. Faut-il donner le biberon chaud, froid, à température ambiante ?  Et derrière ces différents qualificatifs, quelle...

  • Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter les coliques ? - Élhée

    Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter l...

    Les coliques sont des épisodes de pleurs intenses et prolongés chez les nourrissons et une source de stress pour les parents. Chauffer le biberon peut-il calmer les coliques ? 

    Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter l...

    Les coliques sont des épisodes de pleurs intenses et prolongés chez les nourrissons et une source de stress pour les parents. Chauffer le biberon peut-il calmer les coliques ? 

1 of 3