Allaitement : la liste des bienfaits pour la maman

SOMMAIRE DE L'ARTICLE :

  • L’allaitement, un antidépresseur naturel
  • Donner le sein relaxe et booste la confiance en soi
  • Pour mieux dormir et se rendormir, allaiter est la clé
  • L’allaitement exclusif agit comme un contraceptif
  • En matière de santé aussi, l’allaitement est bon pour la maman
  • Lait tété ou exprimé = calories brûlées
  • Le lait maternel permet d’économiser
  • Allaiter bébé, des bienfaits pour la vie !

On le sait, le lait maternel est sans conteste le meilleur aliment pour nourrir un bébé dans les premiers mois de sa vie. Ce que l’on sait moins, c’est que l’allaitement offre de nombreux bienfaits aux mamans aussi. Zénitude, sommeil, calories brûlées et lien filial renforcé, autant de points positifs pour celles qui souhaitent donner le sein dès la première tétée.

L’allaitement, un antidépresseur naturel

Allaiter fait du bien. Malgré les douleurs, malgré l’inconfort, malgré les difficultés parfois présentes au départ.

Ainsi, donner le sein pourrait réduire le risque de dépression postnatale chez la nouvelle maman. Pendant la grossesse, l’intention d'allaiter et le fait de concrétiser ce souhait avec succès réduiraient les risques de dépression de 42% dans les deux mois qui suivent la naissance de l’enfant.

En France, environ 10 à 20 % des mères sont chaque année concernées par la dépression post-partum. Les hormones, le changement de vie, un manque d’équilibre, la fatigue voire l’épuisement ou encore l’isolement peuvent en être les causes. En amont, l’allaitement ainsi qu’un accompagnement adapté pourraient contribuer au bien-être émotionnel de chaque nouvelle maman.

Donner le sein relaxe et booste la confiance en soi

Mettre son enfant au sein et le nourrir de son propre lait est une expérience incomparable. En effet, quel miracle plus incroyable que celui de l’allaitement ?

Toutes les mères connaissent le bonheur de regarder leur enfant manger, profiter d’un repas satisfaisant, et ce, quel que soit son âge. Aussi, il est facile d’imaginer ce plaisir décuplé au regard de ce tout petit bébé lové contre son sein.

D’un point de vue physiologique, ocytocine et endorphine sécrétées pendant les tétées, apportent sérénité et relaxation à la maman. De quoi profiter pleinement du moment présent et gonfler à bloc sa jauge d’autosatisfaction.

L’allaitement exclusif agit comme un contraceptif

Quand vous allaitez, votre corps produit naturellement de la prolactine, une hormone stimulée par la succion et destinée à favoriser la production de lait maternel. Mais ce n’est pas son unique rôle.

La prolactine empêche, ou pour le moins limite, l’ovulation. Elle retarde donc le retour des règles (le fameux retour de couches jamais attendu) et repousse d’autant le risque d’une nouvelle grossesse. Attention toutefois, d’après l’OMS, l’effet contraceptif de la prolactine à travers l’allaitement requiert quelques précautions.

L’allaitement doit être exclusif et les tétées régulières, au moins toutes les 6 heures la nuit et toutes les 4 heures le jour, à raison de 6 longues tétées ou 10 courtes  pour obtenir une stimulation hormonale suffisante. Aussi, la mère ne doit pas avoir eu son retour de couches.

Cette méthode est baptisée MaMa : Méthode de l’Allaitement Maternel et de l’Aménorrhée. Validée en 1988 par le Consensus de Bellagio, puis confirmée en 1995 par de nouvelles études menées à travers l’Europe, le Consensus indique que « l’allaitement exclusif permet d’éviter plus de 98 % des grossesses pendant les six premiers mois. » Cette période d’aménorrhée (absence de règles) peut donc être considérée comme une période d’infertilité naturelle.

Allaiter dès le premier jour, réduit également le risque d’hémorragie post-partum en favorisant l’expulsion du placenta ainsi que la rétraction de l’utérus.

Pour mieux dormir et se rendormir, allaiter est la clé

Là encore, il est question d’hormones du bien-être et de la relaxation. L’ocytocine libérée pendant les tétées joue également sur la qualité de vos nuits et de celles de votre nourrisson en favorisant la détente et donc, un endormissement plus rapide. Avantage non négligeable quand deux, trois ou quatre tétées viennent scinder votre sommeil, et ce, durant plusieurs mois.

De plus, allaiter vous permet de nourrir votre bébé depuis votre lit sans vous priver ni de sa chaleur, ni de son confort. Un combo d’autant plus réussi si votre conjoint se dévoue pour aller chercher bébé dans son petit lit.

En matière de santé aussi, l’allaitement est bon pour la maman

Chaque mois d’allaitement supplémentaire représente autant d’éléments positifs pour la santé des mamans.

Allaiter présente des effets antidépresseurs grâce aux hormones libérées dans le corps, comme l’ocytocine alors présente à des niveaux très importants.

Toujours grâce aux hormones, les risques de développer un diabète seraient réduits chez la mère allaitante, tout au long de sa vie.

De la même façon, allaiter pourrait offrir une certaine protection contre les troubles cardiaques et les maladies cardiovasculaires. Ceci notamment grâce à une tension artérielle plus basse, un taux de cholestérol moins important et un risque de diabète diminué d’autant.

L’allaitement prolongé, c’est-à-dire d’au moins 6 mois, pourrait avoir une incidence positive sur la réduction des cancers du sein, des ovaires ou de l’utérus chez la femme. Plusieurs études indiquent que plus la période d’allaitement est longue - qu’il s’agisse d’un seul ou de plusieurs enfants - plus l’effet protecteur est grand.

Enfin, l’ocytocine, encore elle, favorise la reminéralisation osseuse après la grossesse et l’accouchement et prévient l’apparition de l’ostéoporose à la ménopause.

Lait tété ou exprimé = calories brûlées

Ce n’est pas un mythe : allaiter votre bébé peut vous permettre de brûler jusqu’à 500 calories par jour soit, l’équivalent d’une heure de vélo. Pas mal non ? Bien sûr il faut ajouter un soupçon de patience, ajuster votre alimentation post-partum et peut-être vous lancer dans de longues balades avec bébé, mais aucun doute, allaiter vous aide à retrouver votre silhouette d'avant grossesse.

Le lait maternel permet d’économiser

Donner le sein à votre enfant vous permet d’économiser des centaines d’euros de lait en poudre, rien que la première année.

Pas de lait artificiel si vous allaitez exclusivement, mais toujours moins si vous pratiquez l’allaitement mixte. Vous n’aurez pas besoin d’acheter de biberon non plus. Malgré tout, si vous craquez sur le bibROND et son petit corps tout rond, sachez qu’il est le biberon d’allaitement recommandé pour partager votre allaitement ou pour entamer avec douceur, le sevrage de votre enfant.

Allaiter bébé, des bienfaits pour la vie !

Parmi toutes les autres, c’est la bonne nouvelle à retenir si vous allaitez ou si vous comptez allaiter votre bébé. Les bienfaits de l’allaitement ne s’arrêtent jamais et se poursuivent tout au long de votre vie !

Moins de stress, un meilleur sommeil, des risques de maladies cardiaques et de cancer revus à la baisse et même des avantages au moment de la ménopause, l’allaitement a tout bon.

Si l'allaitement est la façon la plus naturelle et instinctive de nourrir son enfant, il est important de rappeler qu’allaiter ou non son bébé est un choix personnel qui ne devrait être sujet à aucune discussion, mais répondre à une intime conviction.