Allaitement, tire-allaitement et perte de poids post-partum : mythe ou réalité ? - Élhée

Allaitement, tire-allaitement et perte de poids post-partum : mythe ou réalité ?

Question de physiologie, d’alimentation, de dépense énergétique ou d’état d’esprit, les kilos de grossesse seraient plus faciles à perdre pour les mères allaitantes. C'est en tout cas le sens des retours d'expérience apportés par celles qui ont choisi de donner le sein à leur enfant. Mais au-delà du mythe, est-ce qu'allaiter ou même tire-allaiter, peut réellement aider à perdre du poids plus rapidement après l’accouchement ? Si oui, comment ?

SOMMAIRE : 

Le « vrai ou faux » de l’alimentation en période d’allaitement

«Tu devrais manger plus, manger moins, ou manger mieux, boire plus d’eau ou éviter certains aliments ». En essais bébé, enceinte ou allaitante, les conseils et injonctions ne manquent pas quant à ce que vous devriez manger ou pas, et faire ou non. À tel point qu’il peut être compliqué de démêler le vrai du faux, les croyances des conseils et le mythe, de la réalité.

  • Une mère allaitante doit manger plus qu’avant

C’est vrai et faux. Ce qui est vrai, c’est qu’allaiter ouvre l'appétit. En effet, pour produire le lait maternel, votre corps brûle plusieurs centaines de calories chaque jour. Pour autant, il n’est pas nécessaire de manger vraiment plus, mais plutôt de manger mieux.

En réalité, le régime alimentaire de la femme allaitante est à peu près le même que celui de la femme enceinte, les restrictions liées aux fromages, aux poissons et à la charcuterie en moins : varié, équilibré et le plus naturel possible (exit, donc les produits transformés). C’est à la qualité de votre alimentation ainsi qu'à une bonne hydratation que tient votre production de lait.

  • Allaiter exige un régime alimentaire contraignant

C’est faux. Goût du lait, intolérances… Si l’on sait que l’alimentation des mamans influe directement sur le goût et la composition du lait maternel, un régime alimentaire strict n’est pour autant pas nécessaire pendant l’allaitement ou le tire-allaitement.

Votre lait peut changer de goût d'une tétée à l'autre et c’est très bien, c’est le début d’une incroyable aventure gustative qui dure toute la vie. Quant aux intolérances alimentaires, il n’est jamais question du lait maternel, mais plutôt des protéines (des œufs, du blé, des fruits de mer, de la viande…) qui le traversent. Environ 0,4 à 0,5 % des nourrissons sont concernés par une réaction, que l’alimentation d’éviction durant l’allaitement n’empêche pas.

les vrai et faux de l'alimentation pendant l'allaitement
  • L’allaitement ou le tire-allaitement peuvent entraîner des carences

C’est faux. Si vous conservez une alimentation saine et variée, l’allaitement n’entraînera aucune carence en vitamines ni en oligo-éléments, pas même en calcium.

  • Le lait maternel peut être trop léger ou trop gras

C’est faux. Le lait maternel évolue d’une tétée à l’autre et même pendant la tétée. Sa composition peut aussi changer en fonction du volume de lait produit et de l’alimentation de la maman, mais il suffit toujours à combler les besoins nutritionnels du bébé jusqu’à 6 mois.

  • Certains aliments freinent la production de lait

C’est vrai. Ils sont dits anti-galactogènes. On compte parmi eux la sauge, le persil ou encore la menthe poivrée et l’artichaut.

  • L’allaitement diminue les risques d’obésité du bébé

C’est vrai. Les médecins observent généralement un risque d’obésité moins élevé chez les bébés et les enfants allaités, ou qui ont été allaités. La SPF (service public fédéral) belge indique que cette protection pourrait être liée aux agents protecteurs du lait maternel, au fait qu’il contient moins de protéines et à l’alimentation à la demande.

  • Un nourrisson qui prend le sein doit boire de l’eau en complément

C’est faux. Jusqu’à l’âge de 6 mois, le lait maternel suffit à couvrir l’ensemble des besoins nutritionnels du bébé, y compris sa bonne hydratation. Quand il fait plus chaud l’été, il suffit de l’allaiter plus souvent. Néanmoins, partir de 6 mois, une fois la diversification alimentaire entamée, les bébés peuvent boire un peu d’eau minérale au biberon ou à l’aide d’une tasse d’apprentissage.

  • Les bébés allaités souffrent plus souvent de coliques

C’est faux. À l’heure actuelle, la science n’est pas encore parvenue à expliquer les coliques du nourrisson. Alimentation durant l’allaitement, réflexe d’éjection trop fort, changement de sein trop rapide pendant la tétée, mais également immaturité du système digestif, pleurs de décharge ou douleurs de croissance, les hypothèses sont nombreuses. D’autre part, les jeunes parents sont les premiers à constater que tous les bébés sont concernés, y compris les bébés biberonnés.

C’est pourquoi, chez Élhée, nous avons fait le choix d’une innovation portée sur le bien-être des nourrissons et des bébés, avec le biberon anti-colique. En silicone souple et équipé d’une tétine physiologique, il réduit considérablement le risque d’apparition des coliques.

Alors, est-ce qu’allaiter aide à perdre du poids ?

bien manger pendant l'allaitement, une table dressee et un biberon elhee

Une chose est sûre, pour fabriquer le lait maternel, le corps puise dans les réserves accumulées durant la grossesse. Les mères allaitantes qui conservent une alimentation saine en quantité raisonnable (sans pour autant faire un régime), retrouvent donc un peu plus vite leur ligne après la naissance de leur enfant. C’est d’autant plus vrai si vous pratiquez l’allaitement exclusif pendant au moins 6 mois.

Il faut quand même garder à l’esprit que chaque femme est différente, et que d’autres facteurs, comme le métabolisme, jouent sur la perte de poids ou non, durant l’allaitement. Aussi, les kilos de grossesse ne s’installent pas uniquement pour contrarier les nouvelles mamans. Le mécanisme de prise de poids est directement (mais pas exclusivement) lié à l’allaitement et au fait que le corps anticipe la dépense énergétique en faisant des réserves. Comme à chaque étape de la grossesse ou presque, les hormones jouent aussi leur rôle dans cette évolution. La bienveillance est donc de mise face au corps qui vient nouvellement de donner la vie.

À noter également que les régimes privatifs sont déconseillés dans la mesure où ils risquent d'entraîner fatigue, carence et baisse de la lactation. Pour perdre vos kilos de grossesse plus vite, préférez la reprise d’un sport doux à partir du deuxième ou du troisième mois post-partum, après consultation de votre médecin ou de votre sage-femme.

Quid du tire-allaitement ?

Le principe est le même avec le tire-allaitement puisque la surconsommation de calories vient de la demande énergétique liée à la fabrication du lait par le corps féminin et non de la façon dont bébé le consomme. Tire-allaitement rime ainsi aussi avec amincissement facilité.

5 conseils pour une perte de poids post-partum douce et bienveillante

  • Mangez sainement et en quantités raisonnables (comme avant votre grossesse).
  • Buvez beaucoup d’eau minérale.
  • Bougez, marchez, montez les escaliers, nagez… Bref, reprenez une activité physique douce (compatible, au besoin, avec les exercices de rééducation du périnée).
  • Allaitez votre bébé, pour son bien avant tout, et pour le vôtre (vous pouvez aussi tire-allaiter).
  • Soyez patiente et bienveillante avec votre corps.
Retour au blog
  • Comment coucher bébé en toute sécurité dans son lit ou pour la sieste ? - Élhée

    Comment coucher bébé en toute sécurité dans son...

    Le sommeil de bébé fait partie des plus grandes préoccupations des jeunes parents. Aussi, pour savoir comment coucher bébé en toute sécurité, retenez cela : sur le dos et à...

    Comment coucher bébé en toute sécurité dans son...

    Le sommeil de bébé fait partie des plus grandes préoccupations des jeunes parents. Aussi, pour savoir comment coucher bébé en toute sécurité, retenez cela : sur le dos et à...

  • Faut-il donner le biberon chaud ou froid ? - Élhée

    Faut-il donner le biberon chaud ou froid ?

    La température du biberon pour les bébés peut souvent poser question aux jeunes parents. Faut-il donner le biberon chaud, froid, à température ambiante ?  Et derrière ces différents qualificatifs, quelle...

    Faut-il donner le biberon chaud ou froid ?

    La température du biberon pour les bébés peut souvent poser question aux jeunes parents. Faut-il donner le biberon chaud, froid, à température ambiante ?  Et derrière ces différents qualificatifs, quelle...

  • Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter les coliques ? - Élhée

    Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter l...

    Les coliques sont des épisodes de pleurs intenses et prolongés chez les nourrissons et une source de stress pour les parents. Chauffer le biberon peut-il calmer les coliques ? 

    Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter l...

    Les coliques sont des épisodes de pleurs intenses et prolongés chez les nourrissons et une source de stress pour les parents. Chauffer le biberon peut-il calmer les coliques ? 

1 de 3