Bébé RGO : quelle position adopter pour donner le biberon ? - Élhée

Bébé RGO : quelle position adopter pour donner le biberon ?

Certains bébés requièrent une attention encore plus accrue lors des repas et de la prise des biberons. Les bébés atteints de RGO, aussi appelés plus familièrement bébés RGO, présentent des symptômes facilement reconnaissables, dont nous allons vous faire part pour vous aider à agir et soulager bébé.


Le RGO s’avère en effet très douloureux pour les bébés qui en sont victimes. Il nécessite un suivi médical. Heureusement, il est possible pour les parents de mettre en place des solutions permettant de limiter les douleurs de leurs enfants.


Voyons ensemble lesquels.

 

SOMMAIRE :


Qu’est-ce que le RGO chez les bébés ?


Le RGO, ou reflux gastro-œsophagien, est une condition médicale qui se caractérise par le reflux du contenu acide de l'estomac dans l'œsophage. Il est souvent confondu avec les remontées acides ; une épreuve que les femmes enceintes rencontrent parfois lors du troisième trimestre lorsque le fœtus, devenu plus imposant, fait pression sur l’estomac.


Les causes du RGO sont différentes des simples remontées acides. 


Normalement, le sphincter œsophagien inférieur (SOI) a pour rôle d’empêcher le contenu de l'estomac de remonter dans l'œsophage.


Cependant, chez les bébés atteints de RGO, le SOI ne fonctionne pas correctement, ce qui permet aux acides gastriques de migrer vers la paroi œsophagienne. Le phénomène est accentué en position allongée.


À ce jour, les chercheurs s’étant penchés sur le sujet n’ont pas d’explications certaines mais il est possible que la cause du RGO soit une immaturité du clapet visant à protéger l’œsophage du contenu alimentaire en phase de digestion.


Les signes qui indiquent que votre bébé a un RGO


Les symptômes les plus courants du RGO comprennent essentiellement une sensation de brûlure dans la poitrine (pyrosis) ou une sensation d'aigreur, plus connue sous le nom de brûlures d'estomac.


Chez les bébés, incapables de formuler verbalement leur douleur, ces sensations de brûlures vont se manifester essentiellement par des cris, des pleurs et des crises impossibles à calmer… Chaque fin de repas peut se transformer en une véritable panique pour les pères et les mères, démunis face à cette dure réalité.


Bébé a les poings serrés, devient rouge, entre en apnée, se tortille, se débat, se contorsionne… La scène est aussi impressionnante que dans le cas de coliques et peut d’ailleurs prêter à confusion.


D’autres symptômes, propres aux RGO, incluent :


  • des régurgitations acides,
  • des maux de gorge intenses,
  • une toux chronique, le plus souvent nocturne,
  • des difficultés à avaler,
  • un potentiel refus du biberon que vous lui tendez,
  • un sommeil agité,
  • beaucoup d’agitation lors des phases d’éveil, accentuée après les repas.

Si votre enfant présente une partie ou l’ensemble de ces symptômes, il est important de consulter un pédiatre ou votre médecin traitant au plus vite.

 

Bebe RGO Elhee Bibrond  anti-colique

 

Les solutions pour soulager un bébé RGO…

 

  • Pendant et après la prise de son biberon

 

1. Choisir un biberon anti reflux et une température qui satisfait bébé

Certains biberons spécialement conçus pour les bébés atteints de coliques ou de reflux peuvent aider à réduire les symptômes d’un RGO. Ils sont dotés de systèmes de ventilation ou de valves anti-colique qui empêchent l'entrée d'air dans le ventre du bébé pendant qu'il boit. La formation de gaz accentue en effet les symptômes du RGO. 


Il n'y a en revanche pas de consensus sur la température idéale à respecter pour le biberon des bébés atteints de RGO. Certains bébés préfèrent des liquides tièdes ou à température ambiante plutôt que froids. 


Vous pouvez essayer différentes températures pour voir ce qui convient le mieux à votre bébé. Utilisez si besoin un thermomètre pour identifier la valeur en degrés qui plaît le plus à votre enfant ! Vous pourrez ainsi chauffer le biberon à la même température pour chaque repas, ce qui le rassurera.

 

2. Épaissir le lait du biberon 


Certains parents utilisent de l'amidon de riz ou des céréales infantiles spéciales que vous trouverez en pharmacie, en magasin bio ou dans une grande surface, pour épaissir le lait de leur bébé. 


Cette action aide à réduire le reflux en rendant le lait plus épais et moins susceptible de remonter dans l'œsophage. Demandez l’avis de votre médecin au préalable, les épaississants sur le marché peuvent ne pas convenir à tous les bébés.

 

3. Nourrir bébé avec de petites quantités


Essayez de nourrir votre bébé en petites quantités plus fréquemment plutôt que de le faire boire de plus grandes quantités à la fois. Par ailleurs, nous vous déconseillons de secouer vigoureusement le biberon, car cela entraîne la formation de bulles d'air et aggrave les symptômes provoqués par le reflux. Au lieu de cela, vous pouvez faire glisser doucement le biberon entre les paumes de vos mains pour mélanger la préparation. 

 

4. Coucher bébé au moins ½ h après la prise du biberon


Évitez de nourrir votre enfant juste avant qu’il ne s’endorme. Il est en effet préférable de prévoir un laps de temps d'au moins 30 minutes à une heure entre la fin du repas et le moment où vous le couchez. 


Si votre enfant s’endort sur le biberon, pas de panique ! Gardez-le en position verticale contre votre épaule puis, déposez-le dans son petit lit, même endormi. 

 

  • En cas de troubles du sommeil 


L'utilisation d'un plan incliné peut être bénéfique pour les bébés atteints de reflux gastro-œsophagien et présentant des troubles du sommeil. Comme nous l’avons dit, le RGO est aggravé en position allongée. 


En magasin ou en ligne, vous pouvez trouver un dispositif spécialement conçu pour surélever légèrement la tête du lit de votre bébé. L'inclinaison a pour objectif de maintenir la tête du bébé en position haute et au-dessus du reste de son corps. La gravité fera le reste ! 😉Vous pouvez aussi placer un oreiller ou un coussin sous le matelas. 


Attention


  • Ne placez jamais d’objet par-dessus le matelas de votre enfant pour éviter tout risque d'étouffement ou de suffocation ! 
  • Assurez-vous que le plan incliné est spécialement conçu pour cet usage et approuvé par les normes de sécurité.

Adoptez la bonne position lorsque vous donnez le biberon à un bébé RGO


Lorsque vous donnez le biberon à votre bébé, adopter la bonne position peut aider à réduire les symptômes de reflux. Préférez toujours une position semi-verticale, de la même manière que si vous allaitiez votre enfant en position assise.


Et à ce propos, veillez à vous asseoir le plus confortablement possible pour ne pas avoir à vous replacer une fois que bébé sera en train de boire dans vos bras.


Inclinez légèrement la tête de votre bébé en le maintenant dans une position semi-verticale, à environ 30 degrés. Assurez-vous que sa tête et son buste sont légèrement plus élevés que le reste de son corps. 


Puis, placez votre main sous le haut du dos du bébé pour lui offrir un soutien stable pendant qu'il boit. La tête de votre enfant ne doit pas pencher en arrière, ni en avant.


La succion doit être calme et détendue. Offrez à votre bébé de petites pauses pendant le repas pour éviter qu’il ne boive trop rapidement. Les distractions en trop grand nombre sont déconseillées ! Créez l’environnement le plus calme possible pendant l'alimentation. 


En résumé

 

  • Le reflux gastro-œsophagien n’est autre que la remontée du contenu acide de l'estomac vers l'œsophage. Il provoque des symptômes douloureux chez les bébés et inquiétant pour les parents.

  • Adopter la bonne position lors des repas permet de soulager les symptômes du RGO. Optez pour une position semi-verticale, en maintenant la tête et le buste plus élevés que le reste du corps. En cas de troubles du sommeil, un plan incliné spécial peut diminuer les régurgitations et les sensations de brûlures.  

  • Il est conseillé de choisir un biberon doté d’un système anti-colique pour réduire l'entrée d'air dans le système digestif. L'épaississement du lait peut aussi aider à réduire le reflux. 

  • Nourrissez votre bébé avec de petites quantités plus fréquemment et évitez de secouer trop énergiquement le biberon avant de l’offrir à votre enfant. Observez des pauses pendant le repas. Enfin, attendez au moins 30 minutes après chaque repas pour coucher bébé.

call-to-action-collections

 

Retour au blog
  • Comment coucher bébé en toute sécurité dans son lit ou pour la sieste ? - Élhée

    Comment coucher bébé en toute sécurité dans son...

    Le sommeil de bébé fait partie des plus grandes préoccupations des jeunes parents. Aussi, pour savoir comment coucher bébé en toute sécurité, retenez cela : sur le dos et à...

    Comment coucher bébé en toute sécurité dans son...

    Le sommeil de bébé fait partie des plus grandes préoccupations des jeunes parents. Aussi, pour savoir comment coucher bébé en toute sécurité, retenez cela : sur le dos et à...

  • Faut-il donner le biberon chaud ou froid ? - Élhée

    Faut-il donner le biberon chaud ou froid ?

    La température du biberon pour les bébés peut souvent poser question aux jeunes parents. Faut-il donner le biberon chaud, froid, à température ambiante ?  Et derrière ces différents qualificatifs, quelle...

    Faut-il donner le biberon chaud ou froid ?

    La température du biberon pour les bébés peut souvent poser question aux jeunes parents. Faut-il donner le biberon chaud, froid, à température ambiante ?  Et derrière ces différents qualificatifs, quelle...

  • Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter les coliques ? - Élhée

    Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter l...

    Les coliques sont des épisodes de pleurs intenses et prolongés chez les nourrissons et une source de stress pour les parents. Chauffer le biberon peut-il calmer les coliques ? 

    Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter l...

    Les coliques sont des épisodes de pleurs intenses et prolongés chez les nourrissons et une source de stress pour les parents. Chauffer le biberon peut-il calmer les coliques ? 

1 de 3