Le baby clash, ou quand la naissance de bébé fragilise le couple - Élhée

Le baby clash, ou quand la naissance de bébé fragilise le couple

C’est un fait, la naissance d’un enfant fait partie des moments forts d’une vie, riches en bouleversements et en émotions de toutes sortes. Aussi, ce que nombre de familles décrivent comme une immense joie, peut-être la plus grande — l’arrivée d’un bébé — peut quelques fois mener à la plus profonde détresse. C’est le baby clash, cette période de crise qui peut être fatale au couple. Si de nombreux parents s’y trouvent confrontés, les jeunes mères en prennent trop souvent la responsabilité : grande fatigue, baisse de libido, relation mère-enfant fusionnelle, explosion de la charge mentale... Quand la naissance de bébé fragilise le couple, comment trouver un nouvel équilibre ?

SOMMAIRE

Baby clash : identifier les premières turbulences

Qu’est-ce que le baby clash ? Si « collision » est une traduction possible pour le mot « clash », le baby clash est la crise conjugale que traversent certains couples à l’arrivée d’un enfant, souvent le premier. On peut alors parler d’une véritable collision entre leur vie d’avant bébé, à deux, et leur vie d’après, à trois.

D’après une étude ELABE réalisée pour l’application WeMoms auprès de 501 mamans d’au moins un enfant de moins de 6 ans, 66 % des femmes interrogées ont vécu des conflits et des tensions avec leur conjoint à l’occasion de la naissance de leur enfant. 20 % des couples ont même avoué avoir été sur le point de se séparer.

Une autre étude, cette fois menée par l’IFOP pour le site Sleepyz.fr auprès de 1 001 parents d’enfants de moins de 3 ans, révèle notamment qu’un parent sur deux a déjà eu envie de rompre après la naissance d’un enfant. 16 % d’entre eux ont par ailleurs effectivement rompu.

Quant à savoir combien de temps dure le baby clash, les spécialistes, médecins et psychologues, parlent de quelques semaines à quelques mois. Alyson F. Shapiro (San Diego State University) et John M. Gottman (Relationship Research Institute, Deer Harbor, Washington) ont montré, à travers leurs travaux portant sur l'évolution dans la communication des couples au moment de la transition vers la parentalité, que les résultats les plus positifs sont apparus près d’un an après l’arrivée du bébé

Fatigue et manque d'intimité : les principales causes du baby clash 

La naissance d’un enfant, la découverte de la parentalité, les changements du corps et des esprits… ensemble, ces aspects constituent une nouvelle danse que votre couple, devenu famille, doit reconnaître et apprendre à pratiquer.

jeune-femme-qui-dort-dans-le-canape
  • Fatigue, épuisement et charge mentale

La naissance d’un enfant est une véritable révolution, surtout s’il s’agit de votre premier bébé. Après l’accouchement, la fatigue, additionnée à celle de la grossesse est plus que présente. Si, en temps normal, une mauvaise nuit peut engendrer un réveil grognon, l’effet conjugué des hormones, de la fatigue physique et de la fatigue mentale, offre un terreau fertile aux disputes et autres remarques désagréables. 

  • Manque d'intimité après la naissance

De retour de la maternité, votre corps a changé, de même que vos préoccupations. Vous êtes naturellement plus concernée par votre rôle de mère que par votre rôle de femme. De son côté, votre conjoint peut trouver ce nouveau corps plus difficile à appréhender. Il peut avoir peur de vous faire mal ou rencontrer des difficultés dans la façon de vous aborder. Aussi, il arrive que la présence d'un bébé perturbe vos moments d'intimité. Des sentiments et des réactions qui compliquent encore votre relation de couple.

  • Nouvelle organisation, nouveaux défis et nouvelles responsabilités

Désormais, la vie ne se déroule plus à deux, mais à trois. Chacun doit s’acquitter de nouvelles obligations. Trois jours après la naissance de votre bébé, de retour à la maison, vous devez vous lever la nuit alors que vous rêvez de dormir, changer des couches alors que vous aimeriez prendre soin de vous, vous rendre chez le médecin et chez le pédiatre alors que vous êtes tous les deux fatigués et revoir complètement votre organisation… Ces obligations, même connues et anticipées, peuvent créer des frictions qui, si elles se répètent et sont amplifiées par la fatigue et le manque d’intimité, peuvent conduire au baby clash.

Baby clash, des conséquences parfois irréversibles, sur la vie de nombreux couples

une tasse brisee sur le rebord d'une fenetre

Auteurs, spécialistes et parents, sont nombreux à penser que tous les couples rencontrent des difficultés à la naissance d’un enfant. Plus ou moins fortes, plus ou moins longues, ces turbulences nécessitent que chacun se mette au diapason. Sans cela, les conséquences du baby clash peuvent être importantes et, dans les cas les plus difficiles, irréversibles.  

  • La communication, les échanges et la complicité du couple peuvent s’appauvrir.
  • Des non-dits et des rancœurs risquent de durablement s’installer.
  • Au lieu de voir leur amour renforcé par la naissance de leur bébé, certains couples vont s’éloigner.
  • Face à l'épuisement, des blessures plus anciennes peuvent remonter à la surface.
  • Le baby-clash amène une partie des nouveaux parents à faire le choix de se séparer.

Comment surmonter le baby clash et trouver un nouvel équilibre à trois ?

Une crise qui survient après la naissance d’un enfant n'est pas à prendre à la légère. Si elle s’installe, c’est toute la bulle familiale qui risque d’éclater ou, à minima, de décliner. Aussi, pour que baby clash ne rime pas avec séparation,  le couple doit avancer dans la même direction.

Puiser la force de se retrouver dans la communication

La plupart des difficultés peuvent être contournées ou surmontées grâce à l’écoute et à la communication. Évitez de garder vos sentiments pour vous et exprimez-les, surtout s’ils concernent votre couple. Dialoguez avec celui ou celle qui est votre allié·e depuis toujours, acceptez que votre vie change et que chacun doive trouver sa nouvelle place au sein de ce qui est désormais un trio, et non plus uniquement un duo. 

Renforcer sa confiance en soi en tant que jeune maman

Rien n’est meilleur pour l’estime personnelle que de prendre du temps pour soi. De la naissance à 3 mois environ, votre bébé dort entre 15 et 20 heures par jour, ce qui vous laisse le temps pour trouver votre rythme. Oubliez les corvées, le ménage et l’intendance, offrez-vous plutôt toute la place dont vous avez besoin pour traverser la matresence.

Prenez soin de vous, pratiquez l’automassage, prenez rendez-vous chez l’ostéopathe, chez le coiffeur, à l’institut de beauté, lisez, écoutez vos morceaux préférés, dansez, jouez aux jeux vidéos… Appréciez tout ce que vous aimiez déjà avant de décider de devenir parent. 

4 astuces pour aider votre couple après la naissance de bébé 

prendre-du-temps-en-couple-baby-clash
  • AVANT la naissance, profitez de votre grossesse pour vous renseigner ensemble à propos du baby clash, des difficultés qui peuvent se présenter, de vos peurs et de vos attentes en tant que futur parent.
  • Après la grossesse, pensez à vous, mais pensez aussi à votre couple. Profitez des siestes de votre nourrisson pour discuter, pour dormir dans les bras l’un de l’autre, pour regarder un bon film ensemble (quitte à vous endormir devant) et pour faire preuve de bienveillance.
  • Ne vous perdez pas dans la parentalité. Vous étiez un couple avant que votre enfant ne vienne au monde et avant cela encore, vous étiez une individualité. Si aujourd’hui vous êtes, en plus, une maman, vous restez une conjointe et une femme également.
  • Gardez du temps pour vous seule et du temps à deux en alternant les grasses matinées, les heures passées à la salle de sport, les sorties entre amis et même pourquoi pas, les week-ends loin de la maison. Si vous en avez la possibilité, demandez à vos parents ou à vos amis proches de prendre le relais avec votre enfant, une fois de temps en temps. Ça n’est pas possible ? Peut-être pouvez-vous prendre un jour de repos dans la semaine pour être ensemble ? L’idée étant de vous retrouver en amoureux « comme avant », bien qu'étant devenus parents.

Les aides extérieures 

Malgré toute votre bonne volonté, des moments ou des émotions peuvent s'avérer trop difficiles à gérer seule. Vous avez sans doute des amis ou de la famille sur qui compter pour parler et souffler un moment. Si cela n’est pas suffisant, parlez-en à votre médecin, consultez un thérapeute - seule ou en couple - ou partez à l’assaut des groupes dédiés au baby clash sur les réseaux sociaux.

En résumé, prenez soin de vous à tout moment, y compris durant votre grossesse et à plus forte raison pendant votre post-partum. Renseignez-vous à propos du baby clash. Dialoguez avec votre conjoint et exprimez vos émotions sans attendre qu’elles se transforment en reproches. Profitez des siestes de votre bébé pour vous reposer et passer du temps ensemble. N’oubliez pas qu’avant de devenir parents, vous étiez chacun la moitié d’un couple et avant ça encore, des personnes indépendantes. Soyez bienveillants l’un envers l’autre et tant que vous pouvez, lâchez-prise. Malgré ces turbulences, tout va bien se passer, ensemble, vous pouvez y arriver.

Retour au blog
  • Comment coucher bébé en toute sécurité dans son lit ou pour la sieste ? - Élhée

    Comment coucher bébé en toute sécurité dans son...

    Le sommeil de bébé fait partie des plus grandes préoccupations des jeunes parents. Aussi, pour savoir comment coucher bébé en toute sécurité, retenez cela : sur le dos et à...

    Comment coucher bébé en toute sécurité dans son...

    Le sommeil de bébé fait partie des plus grandes préoccupations des jeunes parents. Aussi, pour savoir comment coucher bébé en toute sécurité, retenez cela : sur le dos et à...

  • Faut-il donner le biberon chaud ou froid ? - Élhée

    Faut-il donner le biberon chaud ou froid ?

    La température du biberon pour les bébés peut souvent poser question aux jeunes parents. Faut-il donner le biberon chaud, froid, à température ambiante ?  Et derrière ces différents qualificatifs, quelle...

    Faut-il donner le biberon chaud ou froid ?

    La température du biberon pour les bébés peut souvent poser question aux jeunes parents. Faut-il donner le biberon chaud, froid, à température ambiante ?  Et derrière ces différents qualificatifs, quelle...

  • Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter les coliques ? - Élhée

    Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter l...

    Les coliques sont des épisodes de pleurs intenses et prolongés chez les nourrissons et une source de stress pour les parents. Chauffer le biberon peut-il calmer les coliques ? 

    Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter l...

    Les coliques sont des épisodes de pleurs intenses et prolongés chez les nourrissons et une source de stress pour les parents. Chauffer le biberon peut-il calmer les coliques ? 

1 de 3