Qui est la doula ? Soutien inconditionnel à la mère et coach en allaitement - Élhée

Qui est la doula ? Soutien inconditionnel à la mère et coach en allaitement

SOMMAIRE :

Quoi de plus beau que de mettre au monde d’un enfant ? Quoi de plus introspectif, bouleversant et déstabilisant également ? Pour accompagner les femmes et les couples au gré de ces moments de vie puissants, la doula est un soutien périnatal sans faille. Durant la grossesse, pendant l’accouchement et tout au long du post-partum, elle offre sa présence, son savoir et sa force, aux (futurs) parents qui font appel à ses services.

La doula, une aide bienveillante dévouée à la nouvelle mère

Devenir mère est une aventure dans l’aventure. Pour la vivre le plus sereinement possible, la doula soutient la future maman dans ses choix et ses questionnements autour de la naissance de son enfant

Si, en grec ancien, doula signifie « servante », on parle aujourd’hui plus volontiers d’accompagnatrice. Parfois présente dès la période de préconception et formée pour accompagner les nouveaux parents jusqu’au post-partum, cette accompagnante non médicale a pour rôle principal, celui de soutien moral et physique, inconditionnel et bienveillant.

L’accompagnement d’une doula, c’est avant tout un suivi sur mesure au plus près des besoins et des demandes de la future maman.

Une professionnelle de la maternité, à vos côtés, au quotidien

Concrètement, la doula répond à toutes vos questions, celles que vous n’osez pas poser et celles auxquelles personne d’autre ne peut répondre. À chaque nouvelle étape, surtout si c’est votre premier enfant, et face aux peurs, aux doutes, aux projections, aux émotions et aux sensations de la grossesse, la doula est là. Sur votre demande, elle peut également s’assurer que vous êtes correctement suivie et que vous rencontrez les professionnels adéquats : ostéopathe, pédiatre…

D’un point de vue matériel et toujours selon vos souhaits, la doula vous aide notamment à rédiger votre projet de naissance, à dresser votre liste de naissance, à organiser vos rendez-vous médicaux, à préparer votre valise pour la maternité ou à gérer le retour à la maison.

Si vous en ressentez le besoin, la doula est présente à chaque instant, à vos côtés. Face à une nouvelle maternité parfois effrayante, la doula est un repère, une confidente, une épaule sur laquelle vous appuyer.

Soutien émotionnel, oreille empathique et aide pratique à tous niveaux, la doula ne remet en question ni vos choix ni vos intuitions de mère, elle les accompagne.

Combien de temps dure le suivi d’une doula ?

En la matière, il n’y a pas de règle. Tout dépend des besoins. C’est moins le cas en France, mais, outre-Atlantique, les doulas accompagnent certains couples dès la procédure de FIV ou de PMA. D’autres se spécialisent dans la fin de vie.

Si vous le souhaitez, le suivi de votre doula peut par exemple débuter à votre troisième mois de grossesse, se poursuivre durant les six mois restant jusqu’à l’accouchement et perdurer tout au long de votre congé maternité et même au-delà. C’est uniquement à vous de décider, en fonction de ce que vous ressentez.

Quelles différences entre doula et sage-femme ?

Contrairement à la sage-femme, la doula ne fait pas partie du corps médical. Elle délivre un accompagnement strictement non médical qui s’articule avec, ou se déroule en parallèle à celui des médecins.

Sages-femmes et doulas sont deux grandes expertes en matière de maternité. Toutefois, la sage-femme apporte un suivi médical aux femmes et aux nouveau-nés. La doula quant à elle, apporte un soutien physique et moral, mais sans possibilité de pratiquer un acte ou de délivrer une ordonnance médicale.

De plus, la doula est choisie, engagée et rémunérée par les parents, à la séance ou au forfait. Selon l’association Doulas de France, les tarifs des doulas vont de 40 € à 70 € la séance et de 200 € à 400 € pour un accompagnement en salle d’accouchement.

Une croyance veut que la doula suive avant tout les femmes ayant choisi un accouchement physiologique (naturel) pour mettre au monde leur enfant. C’est faux. La doula accompagne toutes les grossesses et toutes les naissances, médicalisées ou non, en maternité ou à domicile, en complément du suivi établi par la sage-femme.

De la grossesse au post-partum : tous les rôles d’une doula 

une femme et un bébé, la doula s'occupe des mères et des nouveau-nés

Parce que la naissance d’un enfant représente une somme d’émotions et de ressentis semblable à un immense tourbillon, le rôle de la doula est multiple. Tour à tour coach, conseil ou soutien, elle s’adapte au besoin de la femme qu’elle accompagne.

  • Soutien émotionnel : pendant la grossesse, l’accouchement et le post-partum, la doula est là pour vous écouter, vous rassurer et vous encourager. Son accompagnement aide à réduire le stress et l’anxiété maternels, notamment à l’approche de la naissance.
  • Conseil pour l’accouchement : depuis l’explication des différentes phases de l’accouchement, jusqu’aux options disponibles pour soulager la douleur en passant par les techniques de respiration, grâce à sa doula, la future mère se sent plus confiante à l’approche du travail.
  • Coach pendant l’accouchement : en salle d’accouchement (si c’est possible), votre doula est présente avec le personnel médical et votre conjoint. Encouragements, conseils ou massages, elle fournit un soutien physique et émotionnel constant.
  • Conseils pour l’allaitement : si vous souhaitez allaiter votre bébé, parlez-en avec votre doula. Mise au sein et bonnes positions d’allaitement, douleurs ou reprise du travail, ces échanges favorisent une relation d’allaitement positive dès la naissance.
  • Soutien post-partum : après l’accouchement, la doula peut apporter un soutien pratique et émotionnel à la nouvelle mère. Soins du bébé, conseils sur le sommeil, l’alimentation ou la santé du nourrisson, discussions à propos des émotions liées à la maternité ou encore la préparation des repas, c'est selon vos besoins.
  • Soutien global à la mère : besoins physiques, émotionnels et psychologiques, la présence de votre doula contribue à une récupération plus rapide et à une transition plus douce vers votre nouveau rôle de parent.

Une doula coach en allaitement

Allaiter est une démarche naturelle, mais pas innée. Parce que l’allaitement s’apprend, certaines doulas proposent des séances de soutien à l’allaitement. Profitez-en pour poser toutes vos questions et exprimer vos craintes, mais aussi pour partager vos difficultés si elles existent. Nombre de tétées quotidiennes, douleurs de l’allaitement, prise de poids du bébé ou tire-allaitement… N'hésitez pas, votre doula est là pour vous répondre.

Comme la plupart de ces accompagnantes maternelles proposent des séances à la carte, vous pourrez recontacter votre doula au moment du sevrage, pour passer plus facilement du sein au biberon.

un biberon pour biberonner, pour l'allaitement mixte et pour l'allaitement

Chez Élhée, nous avons développé un biberon d’allaitement spécialement conçu pour rappeler la forme du sein et doté d’une tétine physiologique extrasouple, parfaitement adaptée au palais des bébés. Pour le sevrage ou pour pratiquer l’allaitement mixte, il est le meilleur relais à l’allaitement maternel.

Une doula post-partum pour apaiser le corps et l’esprit

La période du post-partum peut être difficile. Alors que la fatigue dispute aux douleurs la primauté de votre inconfort, vous peinez peut-être à établir de nouveaux repères familiaux et à trouver vos marques. Là encore, la doula peut agir comme un baume apaisant.

  • Soins physiques : massages, techniques de relaxation, application de cataplasmes, soin Rebozo ou sophrologie, le post-partum devrait être la période de toutes les attentions autour de la nouvelle maman. En l’aidant à soulager le stress, les douleurs et à apprivoiser son nouveau corps de mère, la doula apporte aux femmes qui la consultent, la possibilité d’un rétablissement plus rapide et durable.
  • Soutien émotionnel : tout au long de la grossesse, lors de votre accouchement et au fil des semaines de votre post-partum, la doula est là pour vous écouter et vous soutenir émotionnellement, en vous rassurant et en validant vos émotions, si intenses et difficiles soient-elles.
  • Soins du nouveau-né : comment changer une couche facilement, donner un bain sans stress, nettoyer le cordon ombilical, apaiser et nourrir bébé au sein ou au biberon… En vous guidant vers l’autonomie, la doula vous aide à gagner en confiance et à faire preuve de bienveillance envers vous-même.
  • Aide logistique : en fonction de vos choix, la doula post-partum peut vous aider à préparer les repas ou à gérer le petit rangement, et ainsi vous permettre de vous mieux vous reposer et de vous concentrer sur votre enfant.

Enfin, pendant le post-partum comme durant toute la durée de son accompagnement, la doula porte une écoute attentive à vos ressentis en tant que nouvelle mère. Une façon pour vous d’échanger et de vous sentir plus soutenue et mieux entourée.

La doula, la mère, son bébé et le mois d’or

pendant le mois d'or, la mère recupère avec son enfant

Le « mois d’or » est une période traditionnelle de soins et d’attention portés à la mère durant 30 à 40 jours après l’accouchement. Très répandue en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient ou en Amérique latine, cette période consacrée fait parfaitement écho aux différents rôles de la doula.

Durant cette période unique, la mère récupère physiquement et émotionnellement de l’accouchement. Autour d’elle, les femmes de son cercle proche et sa doula, l’accompagnent vers une renaissance physique et spirituelle à mettre en parallèle avec la matrescence

Repos et soins corporels font partie de son quotidien pour soulager les maux, les douleurs et les inconforts du post-partum. Une alimentation adaptée, équilibrée et nourrissante lui est également préparée pour favoriser la guérison et la régénération des tissus. Enfin, la famille et les proches participent aux tâches ménagères et à la garde des enfants plus grands.

L’objectif principal du mois d’or est d’offrir à la mère un temps de récupération et de soutien unique après l’accouchement. La présence d’une doula l’aide alors à se détendre, à prendre conscience des changements opérés et à se laisser aller en confiance. La doula dispose également d'un réseau étoffé pour apporter une réponse thérapeutique à tous les maux, quand elle est nécessaire.

Et le rôle des pères dans tout ça ?

À tous les papas et tous les partenaires qui se sentent mis à l’écart de la grossesse de leur femme par le corps médical, la doula offre une solution. Elle leur explique le déroulement du suivi et les étapes à venir pour leur femme et leur futur bébé. Elle leur apprend également comment être présent le jour de l’accouchement, comment prodiguer les massages du dos qui soulagent, comment appliquer les postures de soutien…

Du côté de la relation parent-enfant, la doula est aussi celle qui enseigne le peau à peau, le massage des nouveau-nés ou la reconnaissance des pleurs des bébés.

Encore une fois, chaque grossesse, chaque famille et donc chaque suivi sont différents. Ce qui fera votre relation avec votre doula sera lié à vos besoins, à vos demandes et à vos attentes en matière de grossesse, de naissance et de parentalité.

Comment trouver une doula près de chez vous ?

Pour trouver votre doula, la première chose à faire est de consulter l’annuaire « Doulas de France ». Il répertorie les doulas membres de l’association Doulas de France, signataires de la charte des Doulas et ayant validé le cursus de formation élaboré en 2006 par l’association.

Un groupe Facebook « Trouver sa doula » existe également. Il permet aux futurs parents de déposer une petite annonce pour trouver une accompagnante près de chez eux. Enfin, le bouche-à-oreille est une technique entièrement éprouvée.

Enfin, prenez le temps de rencontrer plusieurs doulas. Votre relation sera en grande partie basée sur le feeling et la confiance, aussi, il est essentiel de vous sentir bien avec elle et elle avec vous. En tant que consultante pré et postnatale, la doula n’est pas un guide, elle ne vous dit pas quoi faire. Elle s’accorde avec vos choix, qu’elle respecte, pour tracer ensemble le chemin de votre parentalité, en toute liberté.

call-to-action-collections

Retour au blog
  • Comment coucher bébé en toute sécurité dans son lit ou pour la sieste ? - Élhée

    Comment coucher bébé en toute sécurité dans son...

    Le sommeil de bébé fait partie des plus grandes préoccupations des jeunes parents. Aussi, pour savoir comment coucher bébé en toute sécurité, retenez cela : sur le dos et à...

    Comment coucher bébé en toute sécurité dans son...

    Le sommeil de bébé fait partie des plus grandes préoccupations des jeunes parents. Aussi, pour savoir comment coucher bébé en toute sécurité, retenez cela : sur le dos et à...

  • Faut-il donner le biberon chaud ou froid ? - Élhée

    Faut-il donner le biberon chaud ou froid ?

    La température du biberon pour les bébés peut souvent poser question aux jeunes parents. Faut-il donner le biberon chaud, froid, à température ambiante ?  Et derrière ces différents qualificatifs, quelle...

    Faut-il donner le biberon chaud ou froid ?

    La température du biberon pour les bébés peut souvent poser question aux jeunes parents. Faut-il donner le biberon chaud, froid, à température ambiante ?  Et derrière ces différents qualificatifs, quelle...

  • Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter les coliques ? - Élhée

    Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter l...

    Les coliques sont des épisodes de pleurs intenses et prolongés chez les nourrissons et une source de stress pour les parents. Chauffer le biberon peut-il calmer les coliques ? 

    Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter l...

    Les coliques sont des épisodes de pleurs intenses et prolongés chez les nourrissons et une source de stress pour les parents. Chauffer le biberon peut-il calmer les coliques ? 

1 de 3