allaitement-mixte-avantage

Allaitement mixte : avantages et inconvénients

 

Vous vous demandez si l’allaitement mixte ne serait pas la solution à la venue de votre enfant mais quelques interrogations sèment toujours le doute dans votre esprit ?

Tâchons de voir ensemble quels sont les avantages et inconvénients de cette méthode pour nourrir votre bébé.

 

SOMMAIRE 

 

 

 

 

Allaitement mixte : définition 

L’allaitement mixte désigne l’alternance entre les repas au sein et ceux pris grâce à un biberon. Les parents pratiquant l’allaitement mixte décident, soit par obligation due à un emploi du temps chargé, soit par envie de se partager la tâche des repas, de donner aussi bien la tétée à leur bébé que des repas dans un biberon composé de lait en poudre ou de lait maternel exprimé à l’aide d’un tire-lait.

 

Quels sont les avantages de l’allaitement mixte ?

Plus de liberté 

L’allaitement mixte offre une plus grande liberté. La mère n’est pas obligée d’être présente à tous les repas de son enfant et peut laisser son partenaire s’occuper de cette mission. Elle peut, au préalable, tirer son lait pour constituer une réserve et s’absenter sereinement.

 

Certaines femmes, conscientes d’avoir besoin de temps pour elles, peuvent ainsi déculpabiliser : leur enfant bénéficie quand même de lait maternel. L’allaitement mixte permet de concilier sein et biberon et facilite par anticipation la période du sevrage, parfois dure à vivre.

 

Une relation unique avec son enfant 

Allaiter est un moyen de resserrer les liens avec son enfant. Pour certaines femmes, pas question d’y déroger ! Mais la réalité rattrape bien des mères, qui hélas, ne peuvent toujours mener l’allaitement de leur rêve. L’allaitement mixte est donc un compromis idéal qui réunit tous les avantages de l’allaitement au sein et d’une alimentation biberonnée ! 😉

 

Quels sont les inconvénients de l’allaitement mixte ? 

L’allaitement mixte ne dispose pas d’inconvénients à proprement parler. Tout dépend en fait des choix de chacun ! Pour une femme désirant allaiter exclusivement son enfant, ou celles privilégiant les biberons dès la naissance, il ne s’agira pas d’une alternative envisageable.

 

Trouver le bon rythme 

Les premières semaines, il peut être perturbant pour la femme de trouver le bon rythme. 

 

Autant de questions qui inquiètent souvent les jeunes parents, surtout lorsqu’il s’agit d’un premier bébé ou d’un premier allaitement.

 

 

Attendre que la lactation soit lancée pour donner des biberons 

Pour bien faire, il convient de ne pas donner de biberons les premières semaines, le temps que la lactation soit bien installée. Intégrer des biberons de trop bonne heure risque de nuire à votre volonté d’instaurer un allaitement mixte, aussi appelé allaitement partiel.

 

Le risque de confusion entre le sein et la tétine 

L’allaitement mixte soulève parfois quelques inquiétudes, dont une en particulier, la confusion entre le sein et la tétine.

 

  • Bébé ne risque-t-il pas de se détourner du sein maternel ou de bouder le biberon ?
  • Les repas ne risquent-ils pas de tourner au bras de fer et à la crise de nerfs ?

 

Ce vaste sujet, heureusement porteur de solutions, fait l’objet d’un autre article de blog que vous pouvez retrouver ICI.

 

Le tire-allaitement : pour les mères souhaitant nourrir bébé au lait maternel sans allaiter 

Le tire-allaitement est l’art de tirer son lait à l’aide d’un appareil spécial, pouvant être loué en pharmacie, afin de le donner à bébé en lieu et place du lait en poudre. De cette manière, la mère peut continuer de nourrir son enfant sans pour autant être présente et charger quelqu’un d’autre de donner le biberon.

 

Est-ce que l’allaitement mixte est fatigant ? 

Certaines femmes se demandent parfois si allaiter un bébé au sein est fatigant. Tandis que d’autres, a contrario, hésitent à donner le biberon, trouvant que les temps de préparation et de nettoyage la nuit les privent de sommeil plus longtemps ! Pour préserver votre capital sommeil au maximum, il est fondamental de vous équiper d’un biberon qui vous aidera à gagner du temps : 

  • facile à démonter,
  • pouvant passer au lave-vaisselle,
  • et bien accepté par votre enfant.

 

De manière générale, l’allaitement exclusif ne fatigue pas plus que le fait de nourrir son enfant au biberon. Les réveils nocturnes peuvent toutefois être plus fréquents dans le cadre de l’allaitement exclusif car le lait maternel est plus rapidement absorbé et digéré que le lait industriel.

 

Le saviez-vous ? 💡

 

Une mère allaitante aura un sommeil plus profond et plus réparateur qu’une mère qui donne le biberon à son enfant. La nature étant bien faite, le corps, sous l’influence de l’hormone de la prolactine, reçoit en effet le signal de passer plus rapidement en phase de sommeil lent. Cette phase est celle permettant de récupérer physiquement.

 

 

L’allaitement mixte permet-il d’observer un allaitement à la demande ? 

L’allaitement à la demande est le fait de mettre bébé au sein chaque fois qu'il en manifeste le besoin ou l'envie. La plupart du temps, cette opération est très rapide ! L'industrie du textile elle-même a su s'adapter en concevant de la lingerie spécialement prévue pour les situations d'allaitement, ce qui facilite et accélère les mises au sein.

 

En cas d’allaitement mixte, bébé est amené à patienter selon les fois où vous préférez lui donner un biberon, le temps d’effectuer la préparation lactée, de la chauffer et de s’installer pour la lui donner. Il n’est donc pas vraiment possible de parler d’allaitement à la demande dans ces conditions.

 

Ces quelques minutes d’attente peuvent s’avérer stressantes si bébé pleure ; et il est important de ne pas se hâter au risque de chuter avec votre enfant dans les bras.

 

Ce dernier ne connaît en effet que ce mode d’expression durant ses premiers mois de vie ! L’instinct de survie le pousse à hurler dès qu’il a faim. Lorsque ses parents sont épuisés, il peut vite être tentant de donner plutôt le sein pour répondre plus vite à ses sollicitations. La vitesse de traitement des repas est l’un des gros avantages de l’allaitement à la demande !

 

Comment organiser votre allaitement mixte ? 

Si vous misez sur un allaitement mixte, vous devrez alterner entre mise au sein et préparation de biberons. Essayez d'être régulier et cohérent chaque jour.

 

Exemple : 

  • une tétée au sein au réveil et durant la matinée,
  • un biberon à midi,
  • une tétée l'après-midi avant la sieste,
  • un biberon au goûter,
  • une tétée avant de dormir le soir
  • si besoin, un ou deux biberons la nuit.

 

Ainsi, votre enfant s’habituera à la routine établie et sera moins susceptible d’être angoissé. Le fait de respecter toujours le même rythme est aussi utile pour votre corps, qui produira du lait de façon régulière aux heures souhaitées.

L’allaitement mixte nécessite une certaine rigueur et une organisation solide, au risque de rendre votre lactation anarchique et de perturber les bébés les plus sensibles.

 

 En résumé 

  • L’allaitement mixte est une alternative intéressante pour les femmes souhaitant combiner allaitement au sein et biberonnage…
  • Pas plus fatigant que l’allaitement exclusif ou le fait de donner des biberons, l’allaitement mixte nécessite toutefois une certaine rigueur.
Retour au blog
1 de 3