Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter les coliques ? - Élhée

Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter les coliques ?

Les coliques du nourrisson sont une source de stress pour de nombreux parents. Ces épisodes de pleurs intenses surviennent le plus souvent après les tétées et le soir, au moment du coucher. Ils plongent les parents, désemparés et à la recherche de solutions, dans un profond désarroi. 


Chauffer le biberon est-il une solution permettant de prévenir ces coliques ? 🤔 


A en croire certaines recommandations parfois formulées par l’entourage, la réponse est oui. Mais qu’en est-il vraiment ? Cette technique relève-t-elle en réalité d’une croyance populaire ancestrale ? Examinons cette possibilité avant d’examiner les causes potentielles des coliques chez les bébés.

 

SOMMAIRE

 

 

Définition : coliques du nourrisson


Les coliques du nourrisson se caractérisent par des pleurs fréquents et prolongés chez des bébés en bonne santé. Généralement, ces crises surviennent en fin de journée et peuvent durer plusieurs heures. Bien que leur cause exacte soit aujourd’hui encore méconnue, elles sont souvent attribuées à des douleurs abdominales ou des troubles digestifs.


Parmi les hypothèses les plus courantes, il est souvent énoncé parmi les professionnels de santé un tube digestif immature.


Réchauffer le biberon prévient-il l’apparition des coliques chez les bébés ? 

 

L’absence de preuves médicales et tangibles

Le réchauffement du biberon est une pratique courante, puisqu’il semble que certains bébés préfèrent le lait à une température proche de celle du corps, imitant ainsi l'allaitement maternel.  Néanmoins à ce jour, il n'existe pas de preuves scientifiques solides démontrant que cela préviendrait l’apparition des coliques. 


Ces dernières sont un phénomène complexe, souvent multifactoriel, et la température du lait n'est qu'un des nombreux aspects à considérer. 

 

Des témoignages semblant valider la théorie

Certains parents ont toutefois rapporté que leurs bébés semblaient plus à leur aise et développaient moins de gaz lorsque le lait était préalablement chauffé.


En revanche, notez que faire bouillir le lait jusqu'à une température excessive n'apporte aucun bénéfice. 🌡️ En fait, un lait bouillant perd une partie de ses nutriments essentiels. De plus, il présente le risque d'être encore trop chaud pour votre enfant au moment du repas, en supposant qu’il n’ait pas le temps de refroidir suffisamment. 


Pour réchauffer un biberon, l’utilisation du micro-onde est déconseillée.


📍 Sur le même sujet : comment préparer un biberon pour votre bébé ?



Les autres causes possibles à l’origine de coliques


Si réchauffer le biberon peut offrir un certain confort, il est important d'examiner les autres facteurs qui pourraient contribuer à l'apparition des coliques chez votre bébé.


Voici quelques-unes des causes potentielles à connaître.

 

Une intolérance aux protéines de lait de vache


Certaines coliques sont directement liées à une intolérance ou une allergie aux protéines de lait de vache (APLV). Seul un médecin ou pédiatre pourra émettre un diagnostic validant vos soupçons. Cette intolérance se manifeste souvent par des symptômes tels que des vomissements, des éruptions cutanées ou des selles anormales. Consulter un professionnel de la petite enfance vous permettra d’être orienté dans le choix d’une nouvelle alimentation plus adaptée à votre enfant. 


📍Lire aussi : Quel lait en poudre choisir pour le biberon de votre bébé ? 

Une mauvaise position lors de la tétée


La position du bébé pendant la tétée peut jouer un rôle dans la prévention des coliques. Une position inadéquate entraîne une ingestion excessive d'air, provoquant les fameuses coliques responsables de maux de ventre. Lors de la prise du biberon, assurez-vous que bébé est bien positionné, avec la tête légèrement surélevée et le corps aligné, pour aider à réduire l'ingestion d'air et améliorer la digestion. 

 

Des prédispositions génétiques


Les coliques peuvent également être influencées par des facteurs génétiques. Certains bébés peuvent être plus susceptibles de développer des coliques en raison d'une prédisposition héréditaire. Si vous-même ou les frères et sœurs de votre enfant ont souffert de coliques, il est probable que le risque qu’il en développe à son tour soit augmenté.


Bien que ces prédispositions génétiques ne puissent être modifiées, une meilleure compréhension de l'histoire familiale pourra permettre d’anticiper (en plus de relativiser).

 

Un biberon ou une tétine avec un débit inadapté à l’âge 


Un débit trop rapide cause une ingestion massive de lait et d'air, à l’origine des ballonnements. Un bébé qui avale trop de lait en peu de temps surcharge son système digestif.


À l'inverse, un débit trop lent génère de la frustration et de la fatigue chez votre bébé, qui doit alors téter plus fort pour obtenir le lait. Cette action vigoureuse pour compenser le débit lent augmente elle aussi l'ingestion d'air. 


Les tétines disponibles sur le marché sont généralement classées par âge et intensité de débit (débit lent, moyen, rapide, ainsi que variable). Respecter ce classement prévu pour correspondre aux différentes phases de croissance et de développement de votre enfant est recommandé. Des ajustements seront nécessaires à mesure que bébé grandit et que ses besoins évoluent.




Pour résumer


Le fait de chauffer le lait faciliterait selon certains parents la digestion, mais ce n'est pas une solution garantie contre les coliques ni même validée officiellement par un discours scientifique. Le mieux à faire reste donc de suivre votre instinct en tant que père et mère et de rester unis, même dans l’adversité.


Bonne nouvelle ! Les coliques s’estompent généralement autour des 4 à 6 mois, avec le commencement de la diversification alimentaire. 😉


Conseil Élhée : 
Avez-vous songé à changer de biberon ? 
Le vôtre n’est peut-être pas adapté à votre enfant. 
Les biberons que nous proposons sont tous anti-colique, en plus d’être conçus en silicone médical et donc sans le risque de diffusion de nanoparticules plastiques dans le lait. 
Envie de vous faire plaisir avec un biberon anti-colique original et ultra tendance ? 
Découvrez notre collection Graouu ! 🐆
Retour au blog
  • Comment coucher bébé en toute sécurité dans son lit ou pour la sieste ? - Élhée

    Comment coucher bébé en toute sécurité dans son...

    Le sommeil de bébé fait partie des plus grandes préoccupations des jeunes parents. Aussi, pour savoir comment coucher bébé en toute sécurité, retenez cela : sur le dos et à...

    Comment coucher bébé en toute sécurité dans son...

    Le sommeil de bébé fait partie des plus grandes préoccupations des jeunes parents. Aussi, pour savoir comment coucher bébé en toute sécurité, retenez cela : sur le dos et à...

  • Faut-il donner le biberon chaud ou froid ? - Élhée

    Faut-il donner le biberon chaud ou froid ?

    La température du biberon pour les bébés peut souvent poser question aux jeunes parents. Faut-il donner le biberon chaud, froid, à température ambiante ?  Et derrière ces différents qualificatifs, quelle...

    Faut-il donner le biberon chaud ou froid ?

    La température du biberon pour les bébés peut souvent poser question aux jeunes parents. Faut-il donner le biberon chaud, froid, à température ambiante ?  Et derrière ces différents qualificatifs, quelle...

  • Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter les coliques ? - Élhée

    Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter l...

    Les coliques sont des épisodes de pleurs intenses et prolongés chez les nourrissons et une source de stress pour les parents. Chauffer le biberon peut-il calmer les coliques ? 

    Faut-il faire chauffer le biberon pour éviter l...

    Les coliques sont des épisodes de pleurs intenses et prolongés chez les nourrissons et une source de stress pour les parents. Chauffer le biberon peut-il calmer les coliques ? 

1 de 3