Self love, grossesse et maternité : concrètement, on fait comment ?

Self love, grossesse et maternité : concrètement, on fait comment ?

La grossesse puis la maternité changent le corps et l’âme des femmes. Si certains bouleversements ne sont pas irrémédiables, d’autres laissent des traces avec lesquelles il faut apprendre à vivre et à s’aimer à nouveau. Le self love, c’est un peu tout ça. Le temps qui passe et ses effets, la vie et son empreinte, mais malgré tout, l’amour de soi plus fort que tout.

SOMMAIRE : 

Au commencement, une définition : le self love c’est quoi ?

Littéralement, self love signifie s’aimer soi-même. Mais, ce concept à mi-chemin entre développement personnel et spiritualité, va beaucoup plus loin. Le self love c’est avant tout la pleine acceptation de qui vous êtes vraiment, sans fard.

Pratiquer le self love c’est arrêter de se blâmer, de se brimer, de s’en vouloir ou de vouloir se changer. Le self love c’est l’amour inconditionnel que vous portez à votre bébé, appliqué à vous-même.

À ce titre, le self love est donc particulièrement important pendant la grossesse et après, tout au long du post-partum, alors que le corps et l’esprit féminins sont soumis à rudes épreuves, sujets à de nombreux changements et fréquemment, à l’épuisement.

Grossesse, post-partum et amour de soi : comment articuler tout ça ?

Les maux de la grossesse - nausées, vomissements, constipation, varices ou pertes vaginales - font passer les femmes par différents états plus ou moins faciles à vivre et plus ou moins cléments avec leur image. Si le second trimestre de grossesse est souvent le plus apprécié, le premier et le dernier sont généralement marqués par une importante fatigue et par les signes qui l’accompagnent : cheveux ternes, cernes, teint brouillé…

Après la naissance, durant le post-partum, saignements, fuites urinaires et perte de cheveux peuvent être difficiles à assumer. Ajoutez à cela les kilos de grossesse, le corps dorénavant souvent différent et le manque de temps pour soi… un déséquilibre se crée facilement entre l’image que la jeune mère perçoit d’elle-même et ce qu’elle est réellement.

Le self love intervient ici comme une thérapie personnelle à mettre en place le plus tôt possible et qui consiste en une réelle indulgence et un amour de soi, bienveillant et inconditionnel, quelles que soient les étapes de la vie.

À noter, le self love n’a rien à voir avec l’égoïsme ou l’égocentrisme. Il s’agit au contraire de vous aimer autant que vous aimez les autres. D’accorder à vos besoins et à vos priorités, la même urgence qu’aux leurs. Parce que pour bien aimer l’autre, il faut commencer par s’aimer soi.

L’image de soi, le miroir du self love

Si parfois le self love est inné, la plupart du temps l’amour de soi se travaille. Pour tous, il se cultive. À rapprocher de la confiance en soi, ce sentiment puissant prend racine dans l’enfance, mais tant à ne pas être suffisamment valorisé.

En 2021, la marque TheBodyShop, chiffre l’amour de soi à 53/100 dans une étude dont elle a le secret. Les femmes indiquent alors s’y sentir à la fois plus nerveuses, anxieuses et déprimées que les hommes, tandis que dans le monde, 6 personnes sur 10 souhaitent éprouver plus de respect envers elles-mêmes. Les personnes interrogées indiquent également que les médias sociaux et l’industrie de la beauté influent négativement sur l’image qu’elles ont d’elles-mêmes.

Heureusement, progressivement le « mommy internet », l’internet des mamans, casse les codes préétablis de la maternité et affirme à qui veut l’entendre que tout n’est pas rose et que rien n’est plus normal. Donc, si vous avez l’impression de ne pas en faire assez, de n’être pas assez forte, pas assez capable, pas assez efficace ou pas assez belle… c’est que votre besoin en self love est urgent.

Alors que la maternité est sans doute le moment le plus bouleversant de la vie d’une femme, alors que les apprentissages sont aussi nombreux que les remises en question, parfois, la période est propice à une dégradation de l’image personnelle. On parle de désamour. La dépression post-partum est d’ailleurs étroitement liée à cet état.

S’accepter et faire preuve d’objectivité

l'amour de soi est le self love

Pour éviter la dépression post-partum et plus généralement pour croquer la vie à pleines dents, l’amour de soi et l’estime de soi sont deux piliers indispensables. Voici trois conseils à tester rapidement.

Devenir sa meilleure amie

Quand votre meilleur(e) ami(e) a besoin de vous, vous répondez présente. Vous le ou la réconfortez, vous lui dites que tout va s’arranger et que non, il ou elle n’a pas tout raté. Ayez la même indulgence envers vous-même ! 

Se féliciter souvent

Au quotidien vous accomplissez de belles choses, prenez en conscience. Entre une réussite professionnelle et un moment complice passé avec votre enfant, soyez fière de vos actions positives et gardez-les en mémoire en prévision des petits « coups de blues ».

Se respecter toujours

On vous fait une proposition ? Si elle vous intéresse, tant mieux. Si ce n’est pas le cas, n’ayez pas peur de dire non et de respecter vos sentiments comme vos opinions. Si vous ne le faites pas, comment voulez-vous que les autres le fassent ?

S'affranchir des regards extérieurs

L’avis des autres n’est qu’un avis parmi tant d’autres et surtout, il passe après le vôtre. Quoi que vous fassiez, quelle que soit votre décision, vous trouverez toujours quelqu’un pour penser le contraire. Mettez les opinions extérieures de côté et devenez votre seul juge.

Cultiver le self love, envers et contre tout

l'estime de soi et le self love

Vous l’aurez compris, pratiquer le self love c’est s’aimer soi-même, s’offrir indulgence, bienveillance et compréhension au quotidien. En tant que mère ou future mère, c’est aussi s’autoriser la fatigue, le ras-le-bol et les pleurs, la délégation au conjoint ou le besoin de lâcher-prise et de prendre l’air sans attendre, sans culpabiliser.

Pourtant, au quotidien, le self love passe souvent au second plan. Voici trois donc trois conseils éprouvés pour vous accompagner sur le chemin de la rencontre avec vous-même.

Commencer un cahier self love et noter pourquoi on s’aime

Vous aimez les mantras, les citations positives et les Post-it qui font du bien, vous allez adorer le cahier self love. À débuter dès les premiers mois de grossesse, avant même les premiers changements physiques et hormonaux et surtout, avant de vous poser trop de questions.

Après avoir repris le pourquoi du self love, son utilité et les bases de la psychologie positive, le cahier self love vous propose de nombreux exercices pratiques. Vous trouverez à l’intérieur tout ce qu’il faut pour aimer, respecter et honorer votre corps de femme, aimer la personne que vous êtes et l’accueillir pleinement.

S’offrir une séance photo et se trouver belle

Pour porter un regard bienveillant sur votre corps, quoi de mieux qu’une séance photos self love sous l’œil d’un ou d’une photographe professionnel (le) ? Pour vous aider à voir votre corps sous un angle nouveau, pour mettre en avant ses atouts et vous permettre de repartir avec le sourire, la photo n’a pas son pareil.

Photos de grossesse pour immortaliser l’attente de votre bébé ou photos portrait après sa naissance, choisissez la séance qui vous met du baume au cœur et laissez-vous guider. 

Chercher l’inspiration dans la littérature du développement personnel

La littérature self love regorge de titres tous plus encourageants les uns que les autres, dont voici quelques références souvent recommandées : 

Ces ouvrages proposent une approche pas-à-pas du concept, un apprentissage théorique et détaillé, une sorte de « How To self love » ou de « Comment apprendre à s’aimer » qu’il peut être agréable de lire et relire quand le besoin s’en fait sentir

Pour conclure

Comment pratiquer le self love ?

Le self love se pratique en faisant preuve de bienveillance, de positivité et de douceur à votre encontre.

Comment cultiver l’amour de soi ?

Pour cultiver l’amour de soi, commencez par prendre du temps pour vous, lâchez prise sur tout ce que vous ne maîtrisez pas, félicitez-vous de vos réussites et axez votre regard sur ce que vous avez de plus beau, vous.

Comment mettre en place une routine self love pendant la grossesse ?

Pour accompagner les changements physiques, la fatigue et les doutes liés à la grossesse, offrez-vous des moments chouchous, du temps rien qu’à vous, une séance photo, un rendez-vous chez le coiffeur, tout ce qui vous fait plaisir, et célébrez-vous ! Vous qui vous apprêtez à donner la vie.

Back to blog
  • Noël enceinte : 8 avantages pour profiter pleinement des fêtes

    Noël enceinte : 8 avantages pour profiter plein...

    Des photos incroyables, une liste au père Noël à rallonge et un menu adaptée pour répondre aux besoins des futures mamans, passer Noël enceinte est une vraie chance ! Élhée...

    Noël enceinte : 8 avantages pour profiter plein...

    Des photos incroyables, une liste au père Noël à rallonge et un menu adaptée pour répondre aux besoins des futures mamans, passer Noël enceinte est une vraie chance ! Élhée...

  • Cadeaux de Noël pour les bébés : nos 10 meilleures idées !

    Cadeaux de Noël pour les bébés : nos 10 meilleu...

    Les fêtes de fin d'années arrivent à grand pas. Mais que pourriez-vous bien offrir pour le premier Noël de bébé ? Élhée vous donne toutes ses meilleures idées, vous n'avez plus...

    Cadeaux de Noël pour les bébés : nos 10 meilleu...

    Les fêtes de fin d'années arrivent à grand pas. Mais que pourriez-vous bien offrir pour le premier Noël de bébé ? Élhée vous donne toutes ses meilleures idées, vous n'avez plus...

  • L'imprimé léopard : la tendance automnale pour habiller bébé

    L'imprimé léopard : la tendance automnale pour ...

    Chaque année la tendance graou revient en force avec un imprimé léopard dorénavant icncontournable et toujours plus utilisé. Vêtements de bébé, coordonnés matchy parent-enfant, mais aussi accessoires, la folie graou...

    L'imprimé léopard : la tendance automnale pour ...

    Chaque année la tendance graou revient en force avec un imprimé léopard dorénavant icncontournable et toujours plus utilisé. Vêtements de bébé, coordonnés matchy parent-enfant, mais aussi accessoires, la folie graou...

1 of 3